22 mai 2005

::: Night Gone Black :::

chevaux05

Drappés dans des draps, de soie, de flanelle, sous la couette ou par-dessus... Le petit Monde s'est endormi partout autour... Aucun bruit ou son manifeste de Vie qui ne parviens à mon oreille, et pourtant le Monde bouge, le Monde vit... Quelque part, des âmes isolées qui parcourent ça et là les rues, les restaurants, les discothèques et les lieux hype... Et ici le silence, à peine une respiration soupçonnée dans les profondeurs de cette pièce, à peine le gratte-gratte du chat derrière la porte de temps à autre... Est-ce une parenthèse dans l'immensité de l'Espace, qui m'aurait pris au vol et m'empêcherait de poser mes pensées sur mon oreiller ? (...)

Je me souviens cette nuit où les chevaux paissaient et piétinaient délicatement le sol qui se couvrait de neige petit à petit, les flocons rayonnants dans l'obscurité, entre Chien et Loup. C'était le même calme écrasant que ce soir. Un calme obsessionnel, qui ne m'angoisse pas et dont l'étreinte n'est pas étouffante, mais qui ne m'amène pas au sommeil, qui me tiens là, comme si quelque évènement déclencheur devait avoir lieu avant que je puisse enfin m'écrouler doucement dans les bras de mon Marchand de Sable...

Mais rien ne viens. Et le silence est toujours là, pénétrant mes sens, dispersant mes songes, gobant ce qu'il me reste de vitalité.

- Silence - allié ou ennemi au rythme des jours -





© Burberry Swell

Posté par burberryswell à 00:07 - Permalien [#]