::: Burberry Swell :::

13 juin 2005

::: Now :::

Maintenant, vous aussi vous pourrez vous exprimer...

(...)

Et ainsi de suite... http://www.20six.fr/Burberry

© Burberry Swell

Posté par burberryswell à 16:00 - Permalien [#]


09 juin 2005

::: World Wild Love :::

Pour parler simplement... La Vie... Qui gagne du terrain. (Re)construction d'un Univers qui se veut personnel et protégé.

Comme une fleur qui s'épanouit. De tous bords.
Professionnellement une porte s'est entrouverte, elle éclaire le corridor.
Ce bel appartement dans lequel nous allons emménager bientôt ressemble à un élément d'une suite logique d'évènements, qui, se superposant, font un joli tableau.
Et le reste continue à aller si bien que c'en est à peine croyable, tant la magie opère entre Nous.

J'ai choisi il y a longtemps, enfin, un temps qui me paraît lointain... J'ai choisi de suivre ma "Légende Personnelle". Depuis, je connais la vraie Lumière, celle qui me permet de m'enraciner tout en préservant la rêveuse que je suis. Entre autres...

Si cela pouvait se répandre, encore et encore, tout ce Bonheur... Déborder sur le Monde qui m'entoure... Et durer à jamais.


©
Burberry Swell

Posté par burberryswell à 11:42 - Permalien [#]

02 juin 2005

::: Breathe :::

centrum1


The Sun Shines et c'est très éprouvant... Dans mon petit bureau le temps s'arrête, et reprend quand je sors enfin à l'air et au vent.

(...)

Les rues lumineuses de la ville qui a accueillit et voit fleurir ma nouvelle vie... Ces hautes et vieilles bâtisses, leurs murs crépis d'ocre et de blanc, ces pierres au sol, martelées sans cesse par le passage de la foule... Le ciel toujours plus bleu, les palmiers toujours plus verts et les balcons toujours plus blancs... Les gens, la vie, le souffle d'un univers à part, un micro-climat, différent dans chaque rue... Le melting pot, le brassage des cultures, le partage de l'espace, on n'a pas assez de temps pour tout regarder, pour tout écouter, pour tout comprendre. On s'arrête là où on se sent bien, dans un élément qui nous ressemble, et on s'installe, on prend part à cette vie, on fait partie de ce bruit, de ces gens, le mouvement nous a happé sans même que l'on s'en aperçoive.

Même... Si parfois tout cela m'entourne et que le besoin de retrouver ma bulle m'envahit... J'aime.

Montpellier a ce secret, pour éveiller les sens... Rester dans nos coeurs et faire briller nos yeux.

(...)

Rien à voir...
Cela ne m'arrive pas souvent, mais... J'aime aussi beaucoup mon travail.



© Burberry Swell

Posté par burberryswell à 13:33 - Permalien [#]

24 mai 2005

::: Take a book and keep going :::

sophie_mai2005_22

(Burberry by Burberry)


Tous mes livres... Auraient pu partir en fumée. Que tout aurait été identique. Du pareil au même. J'ai perdu tous mes bouts de papier. Pour toujours.

Les livres ont une odeur, une âme.

- Je pense à Lui -
- Il tourne Sa petite cuillère dans Son chocolat chaud le matin -

J'ai tant gagné à venir ici. Mais j'ai perdu l'odeur et l'âme de mes livres. Ils m'ont été... Volés. Vraiment. Pour faire illusion dans une autre bibliothèque sans rêves.

On dit que les absents ont toujours tort. Apparemment oui.

- Je pense encore à Lui -
- Ses yeux reflètent le bleu du ciel, et le ciel se reflète sur le bleu de la mer -

Beaucoup de bleu ici, mais plus mes livres. Ni leur odeur, ni leur âme, leurs mots envolés, ils ont à peine eu le temps de laisser une empreinte sur mes lèvres. Mais je ne peux les prononcer. L'empreinte est légère, je ne me rappelle plus.
Je ne me souviens plus les mots, mais je me souviens leur sens.

(...)

« - Mais bon si c'est embêtant, je peux les enlever ces photos. »

(...)

« - Mais c'est pas grave tout ça va, c'est juste la distance qui n'arrange rien. »

(...)

Le plaisir de s'offrir un livre, de le lire et de le ranger dans la bibliothèque...

Je ne vais quand même pas racheter tous mes livres. C'est trop tard. Je recommence. Case départ pour mes bouquins. Comme si les flammes les avait sauvagement ravagé.

Pour revivre, j'ai dû abandonner tous ces objets. J'ai abandonné l'idée de la possession. Possession de ces pages. Et de bien d'autres choses.
Mais j'en sors comme victorieuse.
Je possède maintenant bien d'autres choses des plus précieuses. L'Amour et la Confiance.
J'ai vaincu. Vaincus, la peur et les principes. Vaincues, les habitudes. Vaincue, la fin qui me rongeait, dedans et dehors, au fur et à mesure que le sol craquait sous mes pieds.

Je me suis échappée du Néant.

- Je pense à Lui -
- Il est toujours là et Il comprend ce qui se trame dans ma tête -

J'avais plusieurs bibles, c'était mes livres. Je croyais en eux et en leurs histoires. Encore aujourd'hui, ce que j'ai lu, ce que je lis, c'est philosophie de ma Vie. Maintenant je crois avant tout en nous, en moi, en Lui. Le Coeur qui a rattrappé le mien.
C'est un peu niais, déjà vu et déjà raconté 1000 fois, mais c'est vrai, c'est fort, c'est troublant - et ça dépasse les êtres qui sont passés à côté - , c'est pour cela que tant d'autres le racontent et l'ont raconté, je n'y peux rien, et je n'y veux rien changer. Surtout pas.






©
Burberry Swell

Posté par burberryswell à 23:34 - Permalien [#]

22 mai 2005

::: Night Gone Black :::

chevaux05

Drappés dans des draps, de soie, de flanelle, sous la couette ou par-dessus... Le petit Monde s'est endormi partout autour... Aucun bruit ou son manifeste de Vie qui ne parviens à mon oreille, et pourtant le Monde bouge, le Monde vit... Quelque part, des âmes isolées qui parcourent ça et là les rues, les restaurants, les discothèques et les lieux hype... Et ici le silence, à peine une respiration soupçonnée dans les profondeurs de cette pièce, à peine le gratte-gratte du chat derrière la porte de temps à autre... Est-ce une parenthèse dans l'immensité de l'Espace, qui m'aurait pris au vol et m'empêcherait de poser mes pensées sur mon oreiller ? (...)

Je me souviens cette nuit où les chevaux paissaient et piétinaient délicatement le sol qui se couvrait de neige petit à petit, les flocons rayonnants dans l'obscurité, entre Chien et Loup. C'était le même calme écrasant que ce soir. Un calme obsessionnel, qui ne m'angoisse pas et dont l'étreinte n'est pas étouffante, mais qui ne m'amène pas au sommeil, qui me tiens là, comme si quelque évènement déclencheur devait avoir lieu avant que je puisse enfin m'écrouler doucement dans les bras de mon Marchand de Sable...

Mais rien ne viens. Et le silence est toujours là, pénétrant mes sens, dispersant mes songes, gobant ce qu'il me reste de vitalité.

- Silence - allié ou ennemi au rythme des jours -





© Burberry Swell

Posté par burberryswell à 00:07 - Permalien [#]

17 mai 2005

::: Welcome :::

"Lorsque j´étais enfant j´avais un loup jouet,
un petit loup peluche qui dormait dans mes bras,
et qui me réveillait le matin vers cinq heures,
chaque matin à l´heure où l´on tuait des loups...
Je les aime ces loups qui m´ont rendu mon loup..."

(Léo Ferré)

Posté par burberryswell à 23:07 - Permalien [#]